Crêpes de blé noir

15.02.2007 · CUISINE, plat principal, salé

appelé aussi galettes par chez moi… c’est  un de mes jokers du soir quand le frigo est à moitié vide et que je n’ai pas envie de me battre pour faire manger les monstres… et puis si une alsacienne arrive à faire des galettes, tout le monde peut le faire hein!

Pour les intolérants au lactose, il suffit de monter les galettes entièrement à l’eau (c’est comme ça qu’autrefois elles étaient faites, la Bretagne étant un pays très pauvre)

Vous aimerez peut-être aussi :

9 commentaires sur “Crêpes de blé noir”

  1. La petite bretonne expat’ que je suis se permet juste deux… ou trois pitites remarques.
    Pas d’huile, svp, du beurre! ;)
    Dans le titre, c’est pas un « è » sur crêpes, c’est un « ê », comme sur le titre de l’image! ^^
    Et pour la petite anecdote : Ma grand-mère trégoroise disait toujours « Une bonne crêpe, c’est une crêpe à travers laquelle il faut pouvoir lire le journal! » Véridique, elle a testé mes premières crêpes en les posant sur un journal. :D

  2. si simple mais si bon!

  3. Mère Grand dit :

    Et pourquoi est-ce qu’il y a la moitié de vos recettes qui n’ont qu’une petite croix rouge et plus de dessin ? en réalité ça m’est égal : la crème anglaise je la reussis trés bien  et en plus , c’est une omelette que j’attends  !

  4. Tu as du mal avec le rizotto, moi c’est avec les galettes. Les crêpes pas de problèmes, les galettes, j’suis nulle!

  5. Ahhh les galettes… Pour moi c’est toujours une complète: Jambon, champignon, fromage et oeuf! C’est la galette "reine" dans mon pays breton!

  6. les galettes , c’était notre repas de ce soir également! c’est bien agréable de temps en temps!

  7. Décidément c’est galette tous les soirs par chez nous aussi, hummm une complète jambon fromage. Depuis que j’ai trouvé le truc de mettre tous les ingrédients et de touiller avec le mixer pour la soupe (appelé également robot plongeant chez les spécialistes) j’en fais une fois par semaine (voire plus mais je suis dans une période bretonne). J’en profite car je n’ai pas mis de commentaires depuis quelques temps : toujours chouette les dessins, il faut pas mollir après les lauriers de Romans

  8. trop fort ! Je découvre ce blog, d’une originalité sans pareille.
    Voilà qui va me donner envie d’essayer quelques recettes…
    Merci, et à bientôt

    Marie, alsacienne exilée

Vos commentaires