Fondue savoyarde

02.03.2009 · CUISINE, plat principal, salé

Encore une effet collatéral du retour de Savoie : la recette de la fondue!

Il s’agit ici de la super bonne recette de Michou et Corinne, nos amis savoyards (d’adoption).

Moi qui avait l’habitude de bricoler des trucs au fromage fondu en guise de fondue et qui me suis plantée lamentablement il n’y a pas si longtemps, j’ai pris la peine de noter soigneusement leur mélange pour ne plus jamais me retrouver avec un magma cahoutchouteux et ultra compact flottant au milieu d’un liquide jaune.

Voilà: maintenant c’est inratable (Xavier, tu peux revenir manger à la maison).

Vous aimerez peut-être aussi :

18 commentaires sur “Fondue savoyarde”

  1. C’est la Fondue Suisse ça! La fondue savoyarde n’existe pas

  2. Bonjour,

    Suite au commentaire de MY, je confirme que c’est sympa de casser un œuf à la fin… pour les gourmands (mon mari et ma fille ;-)

    Ce week-end, j’ai fait une fondue au Mont d’Or (vacherin du Jura), avec muscade et ail.
    Une bonne recette, un peu dans le même esprit que la Savoyarde. Je vous la propose ici :
    http://blog.acidulee.com/post/2011/02/01/Fondue-Mont-d-Or-vin-Jura-montdor

    Un plat d’hiver, très convivial et facile à faire.

  3. merci pour ces précisions … je ne ferais plus au pif maintenant …:-)

  4. mon chéri est haut savoyard. il dit qu’il mélange les fromages car certains donnent le goût (comté, beaufort, gruyère) et d’autres donnent une consistance crémeuse (l’abondance)  et je crois qu’il met 2/3 de fromage à goût et un tiers de fromage à crème. nous on aille le caquelon mais aussi  le pain avant de le couper et on ajoute des trompettes de la mort qu’on achète sèches

  5. et le Beaufort alors…moi qui reviens à peine du Beaufortain, c’est le fromage maître de la fondue! Nous en avons même rapporté  pour  partager une bonne fondue avec quelques amis samedi, préparée dans mon caquelon  en fonte fraîchement apporté par le père-Noël…mais qui a dit qu’on ne mangeait plus de fondue!!!

  6. Lelenne dit :

    Tester samedi soir le trio : beaufort – comté – emmental (de Elzevier et Tournebroches)

    et résultat tres concluant !!

  7. Elle a un look suisse cette fondue. Le drapeau de Savoie c’est une grande croix blanche dans un blason rouge mais c’est un détail. Ma famille en Savoie utilise du beaufort, gruyère de Savoie et Emmental. L’emmental sert à avoir une fondue bien filante. De notre côté, le fromage est ajouté petit à petit dans le vin chaud en remuant bien. Il fond au fur et à mesure et comme ça pas besoin de Maizena pour lier.

    Le meilleur moment de la fondue, c’est quand il n’en reste presque plus et que l’on casse alors un oeuf  dans le caquelon. On le brouille avec le fromage restant. Délicieux. Enfin si on a encore de la place à ce moment là.

  8. Hum Hum, une fois n’est pas coutume… Mais bon, on est dans la thématique gras d’hiver, alors…
    J’ai acheté chez Super un morceau de tome fraiche pour faire de la truffade.
    Juste pour confirmer… C’est patate + tomme + jambon et zou au four ?
    WonderWoman

  9. Miam, miam, quelle recette excellente…je sens déjà le fromage!!!

  10. Comment ? Pas de beaufort dans une fondue savoyarde ??

    Etrange recette ! Mais la manière de faire est bien la donc c’est en effet inratable !!

    Bon appétit !

  11. Salut, j’aimerais afficher votre site sur mon blog mais je ne sais pas comment faire, si vous pouviez m’aider ? Merci d’avance !

    Et Bravo pour ce site que je visite très régulièrement pour concocter des petites recettes toujours bien dosées :)

  12. La qualité du fromage n’est-elle pas plus importante que la diversité ? J’ai l’impression que nous avons fait de très bonnes  fondues avec seulement de l’excellent comté bien fruité. Evidemment, un peu de Beaufort et d’Appenzeller ne peuvent qu’améliorer les choses…Je constate avec tristesse, car j’adore la fondue ! qu’autour de nous, plus personne ne mange de fondue, même à la montagne…L’idée m’a même effleurée de porter chez Emmaüs mon caquelon Le Creuset adoré.

  13. Comment ça plus personne ne mange de fondue?!! mais on ne m’a rien dit! Chez nous on en mange très souvent et pourtant ni les origines familiales ni la localisation géographique ne nous y prédispose… mais comme c’est super bon, facile et festif c’est bien pratique pour une soirée un peu tristounette.

    En tout cas, ne te sépare pas de ton caquelon Le Creuset hein! (sacrilège)

    Quand au mélange (ou pas) des fromages, j’avoue mon ignorance. J’ai goûté celle de mes amis haut-savoyards et elle m’a beaucoup plu… mais j’imagine que comme pour tous les plats traditionnels, chacun a son interprétation.

    des bises (t’as qu’à te faire des fondues pour toi toute seule, pour le goûter ;-) )

    Chris

  14. Oups Tambouille, ce sont des drapeaux suisses que vous avez dessinés…! Et votre fondue est d’ailleurs plus suisse que française :) Et un petit conseil pour qu’elle soit bien onctueuse, délayez un cuillère à café de maizena dans un petit verre de kirch (conseil avisés d’une Suissesse habitant en Haute Savoie depuis 15 ans)

  15. Oh oui, une fondue pour le goûter ! Je crois que je serais capable. Le drame de mes copines est qu’elles font (ou font semblant devant moi) presque toutes des sortes de régimes dont la fondue est bannie, bien sûr. Je crois maintenant qu’il serait sage, avant de choisir des copains, de s’assurer qu’ils acceptent de manger de temps en temps des plats conviviaux, en éteignant le compteur à calories….

  16. je confirme, dans le jura, j’ai gouté une fondue tout comté… un régal !

    hé ? on pourrait faire un blog spécial pour les fondus de fondues

  17. Hello, chez moi c’est plutôt Emmental + comté + Beaufort le mélange des fromages, mais effectivement, je pense qu’avec des fromages de bonne qualité c’est bon de toute façon. Après c’est selon les goûts et les habitudes. ça fait des années que je n’ai pas mangé de fondue, mais c’est plutôt parce que c’est très calorique.

  18. Vive la fondue, qu’elle soit suisse ou savoyarde! Profitons-en tant que c’est encore de saison.

Vos commentaires