salade de tomates (hors saison)

04.03.2009 · CUISINE, entrée, salé

je sais c’est mal.

 

Mais aussi, c’est trop long d’attendre. Et à force d’en voir par rayons entiers, j’ai beau savoir qu’elles ont goût de rien… j’ai pas pû résister, une salade de tomates, c’est trop bon !

alors pour tromper tout le monde à commencer par mes papilles, dans la vinaigrette, j’ai ajouté une grosse cuillère à soupe de cette confiture-gelée rouge avec un nom ni lisible ni prononçable mais qui m’évoque les gaillards d’arto Paasilinna et que je rapporte tout bêtement du gros cube bleu suédois…

Vous aimerez peut-être aussi :

9 commentaires sur “salade de tomates (hors saison)”

  1. Quelle superbe idée ! Et surtout merci, merci, cette recette me déculpabilise car hier, j’ai cédé, moi aussi, pour une délicieuse tarte à la tomate, devant les montagnes de tomates pas vraiment rouges, sans goût si on n’y fait rien, et pas vraiment originaires de chez nous….Je sais, j’aurais pu faire une tarte aux poireaux, aux oignons, aux endives, aux épinards…Ca me donne des idées, tiens, pour ne pas rechuter trop rapidement.

  2. Merci pour le truc ! Ici, un avantage, au moins: avec la Californie et la Floride, on trouve des tomates toute l’annee. J’essaie d’eviter en hiver car c’est cher, mais vu la longueur de la saison (aout-debut septembre et pfff, c’est fini !) en Nouvelle-Angleterre, des fois on craque…

    Cecile

  3. ah ouaisssssss !!!va falloir que j’essaie tiens

  4. Shame on Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

    Honte sur toi, Clo de Tambouille, la malédiction de la tomate Savéol, la tomate qu’est pas molle, s’abattra sur toi et les générations futures. Nous devons nous unir pour cesser de consommer des fraises, des tomates et du raisin en hiver, pour qu’enfin disparaissent ces milliers de serres qui envahissent les paysages et pompent les réserves d’eau (va faire un tour du côté de l’Espagne, et plus jamais tu ne mangeras une tomate en hiver).

    Voila, ça va mieux maintenant.

    Tu veux que je dise mon truc à moi ? Tout bêtement de l’ail.
    Les tomates à l’ail, ça le fait grave.

    Isa

     

  5. Bon, il va falloir ruser : donner un nom de code aux fraises d’Espagne et les dessiner comme des topinambours. Sinon, vous serez damnées jusqu’au dernier jour de votre éternité. Je me suis précipitée sur "Le lièvre de Vatanen", acheté il y a dix ans…et rangé dans la bibliothèque sans l’avoir lu.

  6. j’ai vraiment aimé ce livre ! mais mon pref de pref (de ceux que j’ai lu de lui) c’est prisonniers du paradis, un régal !

  7. Hey ! Tu crois pas (je tutoie tout le monde, moi, hein, ça pose pas de problème ?) que ça va faire bizarre une tarte aux topinambours à la chantilly ? un sorbet de topinambours ? un smoothie banane-topinambours, un topinambourier ? une salade de topinambours au sucre ?

    Alors, pour alimenter la chronique littéraire, moi, du même bonhomme, je suggère le dernier "Le cantique de l’Apocalypse joyeuse" ou comment, dans un monde absurde qui s’écroule, l’ordinateur devient aussi inutile et comment on réinvente une société avec de bonnes vieilles recettes, des légumes du jardin, des vendaces (ces poissons locaux dont il adore parler) séchées et beaucoup d’entraide… Le tout à coup de saunas et de lampées de bière fraiche !!!

  8. O Noooo vraiment gastronomiquement incorect..Ici en Sicile où je vis bien que cet hivert ait été unp eu plus froid que d’habitude, après la période des "datterini" petite tomates en forme de dattes déliceuses, on trouve les tomates de Paquino, qui sont toujours irrésistiblement parfumées. Meme si ici on consomme en salade surtout les tomates à moitiés vertes.(pas moi)

  9. incorrect…yooooops.

Vos commentaires