liens d’amitié

18.07.2011 · BRICOLAGE, laine, tissu

clic sur l’image pour le tuto de Honestly Wtf

Personne ne me croit quand j’avoue avoir traversé collège et lycée sans en faire ! C’est pourtant vrai !

Une nièce de passage à la maison nous a offert cordons et breloques, on a descendu la boite à broderie et hop c’était parti pour une leçon, Merci Christine !

Depuis, toutes les filles de la maison en ont un en cours dans leur sac ou leur poche… (moi -Clo- comprise)

Il faut dire que depuis quelques semaines, on les croise assez régulièrement ces liens d’été et d’amitié…

chez Katoumie (clic sur l’image pour voir son livre japonais sur ce sujet) :

Ceux de Purl Bee (clic sur l’image pour le tuto en anglais mais en images -impec!!!) :

Chez gelinotte qui mélange liens et tressages (clic aussi) :

Donc ici aussi on en fait, mais pfiou, c’est un peu long (quand on est plus en cours à s’ennuyer…) et surtout, ça tournicote !

Et vous ? vous en faites ? vous avez des trucs pour qu’ils restent plats ?

Vous aimerez peut-être aussi :

14 commentaires sur “liens d’amitié”

  1. Merci pour l’astuce du coton mouliné, je ne la connaissais pas.

  2. Bonjour,
    C’est vraiment un retour à nos années collège, très sympa à partager avec nos préados. Merci pour cette idée. Par contre, pour que ça ne tournicote pas, il suffit de faire à chaque fois deux noeuds du même type l’un sur l’autre au lieu d’un seul (est-ce vraiment clair ?!). Là on obtient un bracelet un peu plus épais et bien plat. Voilà !

  3. Alors là, je suis une vraie pro depuis que j’ai douze ans (donc ça fait trèèèès longtemps !). D’accord avec les com’s précédents, pour que ça reste plat il faut être régulier, ne pas trop serrer et utiliser du coton mouliné (surtout pas perlé !).

  4. Et moi qui cherchais sur internet pour retrouver comment on faisait !!!!
    Mais avec vous c’est tout de suite plus sympa et je me sens entraînée dans l’atelier………… genial !! Merci à toute la bande !!!

  5. Taticoline dit :

    Quand j’en faisais gamine, j’accrochais le début du bracelet à une poignée de porte. Le travail était toujours bien tendu du coup ça ne roulottait pas du tout. J’utilisais du coton à broder tout simple.

  6. Souvenirs, souvenirs :)

  7. Je m’y suis remise la semaine dernière!!!!!
    J’en avais refait il y a deux ans, et là, ça m’a reprise!
    Honnêtement, moi je les fais très larges, donc ça ne roulotte jamais…
    Mais je sais que ça marche mieux avec du coton retord (ou du coton 3 de chez Ph****r) parce qu’avec du coton perlé, là oui, ça roulotte!
    Bons bracelets!
    Bises
    Virginie

  8. que de souvenirs ces bracelets, moi pour les faire je les accrochais avec une epingle a nourrice sur les pantalons

  9. rho lalala… j’en ai fait des kilomètres de ces bracelets brésiliens! de toutes les couleurs et de toutes les tailles pour toutes les copines! Et j’en portais au moins autant à chaque bras, en espérant chaque matin que j’en perdrai un dans la journée, garantie que le voeu associé serait exaucé…
    Pour que ça reste plat, il ne fait pas trop serrer et de la régularité. C’est un peu comme le crochet cette affaire, faut pratiquer, pratiquer pratiquer!
    et au pire, on passe un coup de fer dessus avant de le glisser dans l’enveloppe du destinataire ;op)

  10. Et bien moi j’en ai fait plein au collège et au lycée ! Je me rappelle que les simples (rayures diagonales) étaient rarement plats. Par contre, pas de problème pour les autres, et en inversant de temps en temps le sens de nouage, on invente des motifs sympas. Essayez !

  11. Pour pas que ça tournicotte : ne pas trop serrer les noeuds !
    Et je me souviens pour arrondir mes fins de mois de pocket money je les vendais au collège…

  12. au fait, moi non plus je n’en ai pas fait, ni au collège, ni au lycée…

  13. rrhoo je suis en photo chez tambouille !!!
    merci pour les tutos en tout cas, je pense qu’on va continuer l’atelier bracelet pdt notre séjour plage en aout avec les enfants…

  14. -) toute une technique pour qu’il reste plus, qui me fait faire ma gym en plus: je m’installe sur un lit ou canapé, mon bracelet est épinglé à un tissus assez long;avec le pied gauche je tiens le tissu et avec mon pied droit je tiens presque à la verticale du bracelet les fils les plus à droite qui attendent d’être noués.
    je ne sais pas si j’ai été très claire là, mais en attendant on agrandit notre collec de bracelets!-)

Vos commentaires