Les recettes de Tambouille en carnet

Comme certaines d’entre vous ont vu l’annonce sur le site Marabout « côté cuisine » et que la date approche, nous pouvons vous l’annoncer officiellement maintenant: une nouvelle version de Tambouille sort en librairie le 4 mai 2012!

Il s’agit d’une réédition de 80 recettes du bouquin d’origine (qui en comportait 120) sous forme d’un carnet à spirale-chevalet. Pas de rubriques cette fois, les recettes sont reparties de la façon suivante: les salées d’un côté,  les sucrées de l’autre.

Les lectrices assidues du blog, qui possèdent le bouquin d’origine (toujours en vente) resteront donc sur leur faim, mais le projet de notre éditeur, Marabout, est de toucher un public plus large, qui ne connait pas le blog. Cela explique également la couverture: un hamburger, et le titre : « 80 recettes, spécial Feignasses »!

Alors si vous êtes une feignasse, il est pour vous, au prix de 12,90 euros….

Vous aimerez peut-être aussi :

43 commentaires sur “Les recettes de Tambouille en carnet”

  1. Pour ma part je vais acheter le livre , le titre en lui meme ne m’a pas choquée meme si je trouve ça un peu réducteur , je me trouve pas feignasse quand je cuisine mais bon je vais pas en faire une maladie.

    Ce qui m intéresse c’est le livre ne lui même l ‘idée du chevalet ,le graphisme ,les recettes simples et sympa.

    De plus, ce livre ma fait connaitre le site.

    Hate de le recevoir

  2. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site car j’ai acheté le livre il y a 4 jours !!
    Je le trouve vraiment très bien fait (le livre) (le blog aussi d’ailleur), les illustrations sont très sympas et dynamiques….

    J’allais oublié, le tritre, est juste une tuerie (c’est grace à lui que j’ai acheté le livre)
    Merci :-)

  3. Il semble que la parution soit retardée de quelques jours.
    Il ne devrait pas arriver avant le 16/05 en librairie. Même avec un joli habillage ce titre est vraiment une horreur !
    Heureusement qu’on peut tjs proposer Tambouille THE original sur nos rayons et actuellement dans notre vitrine « Cuisine ».

  4. benechch dit :

    bin si j’avais su… j’aurais attendu !!! J’ai fait commander votre livre à la biblio!!! et je l’ai loué … évidement. Bien, me reste plus qu’à acheter celui-ci! Merci pour vos excellentes idées.

  5. J’adore cette présentation en chevalet !!!

    J’ai déjà acheté ton livre car je trouve tes recettes illustrées superbes !!! BRAVO !

  6. Mais à quand le tome 2 de tambouille ????

  7. à celles qui ne sont pas choquées ou titillées par le titre, je voudrais dire que s’autoproclamer feignasse est une chose assez humoristique nuancée.
    ça compte pareil pour les recettes taggées « feignasse » par les auteures de ce blog.
    je m’autoproclame d’ailleurs « feignasse professionnelle », je bosse comme une dingue pour arriver à perdre le moins de temps possible à faire ce qui m’empapaoute ce qui me laisse plein de temps pour faire ce qui me plait.
    C’est pas exactement pareil quand c’est une maison d’édition qui trouve malin de pas se casser le coccyx à chercher autre chose parce que ça ressemble trop bien à une autre série de bouquins dans la même veine (et dont les titres m’avaient d’ailleurs tout autant énervée) pour « faire du marketing ».

  8. Wow alors là j’en reviens pas de ces commentaires… Bien honnêtement, avant je ne les avais pas lu, et donc voici ma première opinion brute de décoffrage quand j’ai vu la couverture du livre:

    « Feignasse??? wow, mais c’est moi, ça, il me le faut!! » Oui moi rien que pour ce titre je pourrais l’acheter moi qui n’achète presque jamais de livres de recettes… On aurait dit que le livre me parlait à moi… faut croire que je n’ai pas un ego surdimensionné hihi…

    Je suis feignasse et je m’assume totalement, j’adore bien manger mais je déteste cuisiner, et pourtant je suis la seule chez nous à savoir le faire, alors pas question pour moi de passer des heures dans la cuisine! Mais comme je suis une feignasse qui aime manger santé et savoir ce qu’il y a dans son assiette, pas question non plus de passer trop souvent au rayon des plats tout prêts, même si je le fais à l’occasion. Donc j’adore votre blog qui propose des recettes rapides et sans chichi mais souvent épatantes, avec des ingrédients qu’on a souvent chez soi.

  9. Je n’avais pas lus les commentaires… Surprise!

    Il me semble que la nuance et l’humour… et un grand trait d’auto-dérision sont pourtant les contours de ce titre.

    Moi j’aime!

    Bises

  10. Super les filles… alors celui-là je vais le trouver!!! Bises

  11. mère grand dit :

    Le titre est un peu campagnard ….

  12. Oh la la ! je voudrais souhaiter beaucoup de succès à ce livre. J’aime tant Tambouille. La présentation est superbe, je suis impatiente de le voir en vrai. Et puis en profiter pour vous redire merci, du fond du coeur pour tout ce que vous partagez ici pour mon plus grand bonheur. Je ne suis pas une feignasse, j’aime votre humour. Et j’espère que ce titre ne sera pas trop dissuasif.

  13. … tres bonne idée, mais un second tome en serait une autre, avec vos top chouettes illustrations!
    amities d’une « ancienne »

  14. Pourquoi un hamburger? quand tu es feignasse tu manges des sandwichs? Je comprends pas pourquoi « d’ou l’idee d’un hamburger ». En gros le public plus large il lui faut: des burgers et il lui rappeler qu’il est feignant – sympa!
    J’aime le format carnet qui est pratique quand tu n’as pas de book stand.

  15. anis*(veronique) dit :

    ce titre est horrible !!!
    personne n’aura envie d’acheter , ou d’offrir un livre avec un titre pareil . Vous imaginez offrir un bouquin avec un titre pareil à la Fête des Mères . Au secours !!

    C’est laid !!

    C’est dommage, l’idée du livre-chevalet est bonne pour vos recettes en dessin, mais là, c’est vraiment PAS POSSIBLE .

  16. ce titre mais CE TITRE!
    il est en complète contradiction avec l’esprit du livre! Et si j’ai bonne mémoire, vous avez bossé COMME DES DINGUES pour Tambouille, the book!
    En revanche, c’est bien une idée de feignasse de faire un « digest » d’un bouquin plutôt que de faire un tome 2 directement…
    Ouais, je suis super énervée, d’abord!

  17. J’aime beaucoup cette idée du livre/chevalet ! et le titre ne m’a pas choqué, il m’a fait penser à la gamme des « paresseuses », l’éditeur à t’il voulu reprendre cette idée tout en modifiant évidemment le terme « paresseuse » déjà utilisé ? En même temps la cuisine de tambouille c’est aussi ça : des recettes simples, que l’on n’a même pas besoin de lire (très pratique pour les feignasses ;o) un simple regard et grâce au dessin hop tout est dans la casserole presque déjà prêt à être englouti en moins de deux (mais mioum ;o). Le terme feignasse, populaire, me renvoie plutôt une image rigolote, sympathique, convivial, bref tout le contraire d’une cuisine et d’une ambiance guindé, strict et pas drôle et finalement c’est aussi cette aspect là que j’aime chez Tambouille, le coté un peu « gros », sympa, convivial, bref pas prise de tête ! mais riche en échange et en humour :o ) Une feignasse sympathique et chaleureuse :o ))

  18. SVP, faites changer ce titre …. franchement !!! c’est pas terrible, et pas tres sympa , non plus … je serai « prete » à l’acheter , car j’adore ce que vous faites, mais , non, svp, pas avec feignasse dessus …. A t on l’air de feignasse quand on bosse, s’occupe de la maison , des enfants et d’un mari ( un peu feignasse oui!) ????
    Allez un petit effort !! hein, et votre bouquin aura bcq de succès , et d’ailleurs, on ne voit pas la « marque Tambouille  » dessus … cela pourrait aussi etre un petit défaut ???

  19. gloups.

    par opposition aux « vraies cuisinières »?

  20. En tant qu’ancienne feignasse heureuse propriétaire de la 1ère version, je vous félicite pour ce petit dernier!….

  21. Comme d’hab, très bonne idée, mais le titre est un peu réducteur. Pour le reste, continuez.

  22. C’est vraiment moche ce titre, faites un effort, quoi, il y a sûrement autre chose à faire que de nous traiter de feignasses, non? trop pressées? débordées? …. allez, on vous attend!
    Et puis, se l’acheter, à la limite, puisqu’on est fan des recettes de Tambouille, mais l’offrir?! là, non, je n’oserai pas. Je me rabattrai sur la première version, qui a déjà fait fureur autour de moi!

    • Tous les ans nous faisons un tirage au sort de cadeau au nouvel an et nous nous éclatons dans le kitch, le rigolo, le décalé. Peut- être que dans ce cadre ça le ferait, mais ça limite les occasions…. ;) Le format est une très bonne idée.

  23. Bonne idée mais dommage pour le titre!

  24. Le suffixe -asse n’est jamais la pour signaler un attribut probateur, en tant que linguiste je manque un peu d’enthousiasme …je continuerais à couver jalousement le premier tome. C’est dommage, le côté livre-objet moi j’aime bien, la cuisine des copines, ou tambouille, tout simplement, avec vos petits carreaux habituels, c’est ça qui aurait été chou!

    • Je TOTALLY AGREE avec toi Delphine!
      Autant je n’ai AUCUN problème à offrir, recommander « Tambouille » à n’importe qui, autant feignasse, franchement… je me vois pas l’offrir aux gens qui comptent et soyons clair, je ne vois pas pourquoi j’offrirai quoi que ce soit, même un message « subliminal » aux gens que je n’apprécie pas.
      Et pour moi-même faire « la feignasse », je n’ai pas besoin de bouquin, je passe au rayon plats tout prêts ou chez le traiteur.
      Non mais!

  25. Il me semble que vous avez déjà utilisé ce mot de « feignasses », quand vous vouliez nous indiquer qu’une recette est simple, vite faite et bluffante.
    C’est vrai que sur la couverture du livre, ce n’est peut-être pas du meilleur goût.
    MAIS, il doit être assez simple de faire un joli collage sur les mots pour les faire disparaître.

  26. Du même avis pour le côté « feignasse »…même en faisant des coquillettes jambon j’ai pas l’impression d’être une feignasse huhu ;-)
    Sinon c’est dommage que ça soit les recettes du livre…un peu frustrant du coup!
    Vous aviez sans doute ce qu’il fallait pour faire un nouvel opus!
    Sinon j’aime bien l’idée du carnet chevalet!

  27. Bref, pour finir, entre feignasse et connasse, il n’y a qu’un pas, que la consommatrice élégante et distinguée que je suis ne risque pas de franchir…

  28. Peut être qu’ils ont voulu faire rimer avec Ducasse ?

    Mais moi, les rimes en ASSE, c’est pas la classe. La preuve ? fadasse, filasse, godasse,
    grasse, hommasse, impasse, tiédasse, beigeasse, crasse… et surtout : inefficace !!!

    Donc pour la prochaine réédition, je suggère :

    La ragougnasse des feignasses
    La fougasse des pétasses
    La bouffasse des radasses
    La mélasse des molasses
    La vinasse des bécasses
    La bouillasse des bonasses
    La lavasse des blondasses

  29. Super! mais par contre Feignasse…il faudra changer d’idée pour le titre du Tome 2!

  30. Le titre ne donne pas envie d’acheter cet opus, ce qui est fort dommage pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas. D’autant plus regrettable que la présentation est sympa, le graphisme est inchangé, les recettes certainement les meilleures du gros bouquin. Mais non, c’est le livre que je continuerai à offrir. Le terme feignasse est très réducteur , et quid des hommes à qui je souhaite offrir un livre de cuisine, hum ? Si c’est du marketing imposé et ben, je dis non au nivellement par le bas!

  31. Oui, le titre… Bof… Mais, le concept, le graphisme, les dessins, les recettes J’ADORE!!!
    Même si ça ne remplace pas le livre, je trouve que c’est sympa comme petit cadeau à offrir!

  32. Mince je pensais pouvoir avoir de nouvelles recettes:-(! Mais pour ceux qui n’ont pas le premier livre c’est une super idée ce carnet! Il doit être très pratique. le titre ne me gene pas mais bon je l’offrirais plus à mes copines! En plus je trouve que c’est bien ds l’esprit de vos recettes; des recettes faciles à faire mais super bonnes!!

  33. nan mais une tarte dans la gueule j ‘t’en foutrais des feignasses , c’est un mec qu’a trouvé ce titre ? ou une vielle rédactrice aigrie ,sur le retour ? bon on s’en fout nous on a l’original :-) bisous les copines , ce qui compte , c’est qu’on en parle , le reste… c’est comme le reste

  34. bricolette dit :

    super idée !!!!
    j’ai des impressions de vos recettes collées partout sur le mur de ma cuisine (avec du masking tape pour faire joli…), ça commence à déborder du mur, je vais donc courir acheter ce livre. Quant au titre… bof, ça ne me choque pas. Je SUIS une feignasse et j’assume ;-)

    • Taticoline dit :

      Moi aussi, j’assume ! J’achèterai le livre pour moi, de toutes façons je n’offre pas de livres de cuisine : avec ou sans feignasse écrit dessus, ce n’est pas très flatteur pour celui qui le reçoit.

  35. celine57 dit :

    j’ai le livre qui me sert beaucoup , j’aime bien ce nouveau format je le trouve pratique pour cuisiner tout en aillant la recette bien en vu !!!
    bon le titre c’est vrai que ça ne donne pas envie de l’offrir de peur de vexer celui qui recevra le cadeau

  36. Honnêtement, je ne sais pas si le terme « feignasses » est super vendeur… En plus de trouver ça « cliché », je trouve ça réducteur et pas très flatteur, ni pour vous qui avez écrit les recettes, ni pour ceux/celles qui les prépareront.

  37. Mouais, je continuerai à offrir le livre, je préfère !

  38. Bonne idée. Mais alors, le titre, ce n’est vraiment pas une réussite.Qui a envie de se faire traiter de feignasse (même au second degré ….)? et les faineants sont épargnés ? Qui va le recevoir pour la prochaine fête des mères ? Drôle d’idée marketing de la part de l’éditeur. Avez-vous eu votre mot à dire pour le choix du titre ?

Vos commentaires