crochet

des coeurs au crochet

02.11.2011 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

Ben oui ! quoi ? On en a déjà fait en biscuits… Des envies, des repérages et même un tuto !

un coeur trouvé chez Mygurumi (pattern à télécharger chez elle en cliquant sur l’image)

et un autre,chez  between the lines plus petit (plus rapide) et très joli aussi clic sur l’image pour le tuto en images


et pour faire une guirlande de petits coeurs, le tuto de Julie K

j’avais trouvé une très jolie guirlande sur une porte… mais, je l’ai perdue en voulant améliorer ce post et maintenant,  impossible de remettre la main dessus… pfff

Et en couverture ? les coeurs de crochet, ça existe ?

en coudes, c’est vraiment charmant ! (vive Pinterest)

Vous aimerez peut-être aussi :

Maison et Objet 01 11

Un compte-rendu tout en images.
Avec une veille particulière sur le crochet :-)

la charcuterie de Clémence Joly… que nous avions déjà montré en Aout

du crochet chez Rice.

Et aussi des jolies boites à Bento.

Nous allons leur concocter un post spécial, parce qu’on a beau les connaitre depuis quelques années maintenant, on ne se lasse pas du peps que leurs créations apportent en cuisine et dans la maison.

Ci dessous, tout le monde reconnait le travail d’Anne Claire Petit,

Nouveau (enfin on en a eu l’impression) des pois un peu partout (Nous on aime, hein ?)

Et ces légumes géants qui sont vraiment réussits !

Je regrette de ne pas avoir osé photographier quelques halls plus loin des pommes et poires en céramique d’1m de diamètre (chez Eden World je crois) ça avait une sacré présence ! Je les imaginais dans un verger un peu en friche au milieu des herbes hautes… Effet Alice garanti ;-)
Des abats jours comme fixés au sucre… mais nous n’avons pas été sérieuses et n’avons pas noté le nom (un peu ma faute, je suis vite moqueuse (à tord je sais) avec l’effet sucre)

si quelqu’un sait…

Vous aimerez peut-être aussi :

Pochette au crochet

01.19.2011 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

Trousse au crochetPour les débutantes au crochet, qui veulent faire de petites réalisations, pourquoi ne pas tenter la trousse au crochet?

On peut la doubler à la main d’une petite toile en coton

et pour celles qui ne savent pas crocheter, vous pouvez aussi découper dans vos vieux pulls!

Celle-ci a été assemblée à la main, mais ça marche aussi très bien à la machine.

Vous aimerez peut-être aussi :

Echarpe « loop » au crochet

01.14.2011 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

echarpe en boucle au crochetParce que je sortais de la grippe que j’avais passé sous ma couverture préférée, qui m’inspire beaucoup et parce que j’avais envie de quelque chose de bien chaud, doux et coloré, j’ai crocheté cette écharpe « en boucle ». C’est très rapide à faire, deux soirées suffisent.

ça donne ceci:

Elle est faite au crochet 9, en brides (ce qui explique qu’elle soit très rapide à réaliser). Il suffit d’associer 2 laines et de les crocheter ensemble, cela donne des couleurs chinées et permet d’avoir une laine plus grosse… c’est aussi une bonne façon de terminer ses pelottes!

et pour finir voici ma source d’inspiration. J’aime particulièrement la façon dont les couleurs sont associées, ce qui n’est pas aussi facile qu’il n’y parait:

Vous aimerez peut-être aussi :

petites montres à gousset

12.20.2010 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine
Les montres à gousset nous font toujours penser, Clo et moi, au lapin d’Alice… et nous sommes très sensibles à leur poésie.

Nous trouvons donc que c’est un joli cadeau à glisser sous le sapin.

En voici deux versions, selon le temps dont vous disposez:

Une home-made, au crochet, à improviser en quelques heures :

Une autre, repérée chez Phildar (14,95 euros)

bon, bien sûr pour ce prix là, elle est moins rêveuse et donne la vraie heure ;-D

Vous aimerez peut-être aussi :

mes bricoles au crochet (livre chouette)

12.15.2010 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine, LECTURE

En farfouillant au rayon le moins littéraire de ma libraire ;-) , j’ai decouvert le deuxième livre d’Isabelle kessedjian « mes bricoles au crochet » et vraiment, je l’ai trouvé super.

livre crochet isabelle kessedjian

Très clair, avec des projets variés très chouettes et globalement j’ai eu l’impression qu’ils avaient l’air plutôt rapides à réaliser. Je me suis immédiatement dit que c’était certainement un livre particulièrement adapté pour celles qui se sentent débutantes et réclament de l’aide. Pour les projets il y a des diagrammes bien sûr, mais aussi pour apprendre, des explications très clairement écrites, comme si une amie était là pour vous expliquer quoi faire.

De retour à la maison j’ouvre ma boite mail pour écrire à Isabelle et lui demander si elle accepterait de répondre à quelques questions et si elle serait OK pour qu’on présente son livre sur Tambouille… et là, je trouve un mail d’Isabelle qui nous demande nos adresses, justement pour nous l’envoyer en remerciement de l’histoire des fanions !!! Dingue <3 C’est quand même magique la vie des blogs !

Voici nos questions et les réponses d’Isabelle (clic pour aller voir son blog)

Quand as-tu appris à faire du crochet et qui t’as appris ?
Ma grand-mère maternelle m’a élevée, car j’ai perdu ma mère très jeune. C’est elle qui m’a appris à crocheter quand j’avais environ huit ans, au Mexique.


Existe-t-il une boisson « spécial crochet  » ?
Pas vraiment, chacun a ses préférences. Perso, c’est thé la journée, Campari orange à l’heure de l’apéro (avec modération pour continuer à compter les mailles !).

T’arrive-t-il à toi aussi de te faire traiter de « mémère » quand tu sors ton crochet ou tes aiguilles ?

Au contraire ! Toutes les mamies m’abordent quand elles me voient crocheter dans le bus. Je fais plein de belles rencontres. C’est bien plus efficace que d’aller promener le chien !


Et tes proches, que pensent-ils de ce genre d’occupations ?

La fameuse phrase : « C’est du Isa tout craché ! ». Mes garçons adorent. Quand je crochète, ils s’installent avec moi sur le canapé, un de chaque côté, et ils crochètent aussi. Comme le plus jeune a encore du mal, je lui ai appris à tricoter avec ses doigts.

Et comme Isabelle entraine dans sont sillage toutes celles qui ont les doigts qui les démangent, sous l’impulsion de Lorencel,  un blog collectif « mes petites bricoles » a rapidement vu le jour pour que celles qui réalisent des « bricoles » puissent partager leurs réalisations
Est-ce que tu crochètes/tricotes dans ton lit ? Dans ta voiture ? Dans les salles d’attente ? Au boulot ?
Je crochète partout ! Pour moi, la ligne 13, c’est que du bonheur : c’est tellement bondé que je peux crocheter debout, le pied enroulé autour de la barre.
Quel est l’endroit le plus spéc’ où tu as crocheté ?
Dans mon lit, sous la couette, avec des crochets lumineux.

Quel est le truc le plus stupide que tu as réalisé en crochet/tricot/couture ?
Un slip.

Et le truc le plus virtuose ?
Il est en cours. Mais comme c’est pour mon prochain livre, je n’ai pas le droit d’en parler. Juste un indice : c’est bleu et ça roule.

Si tu avais un seul projet à proposer à quelqu’un qui débute vraiment, ce serait lequel ?
Une belle pomme rouge. C’est fastoche, c’est rapide et c’est joli à croquer.

Un vrai bon plan pour dégotter de la laine ?
Volez-la ! Non, je plaisante ! Je recommande la Barisienne de Bergère de France. Comme elle est en 100 % acrylique, elle possède la tenue nécessaire pour les sacs, les objets de décoration, etc. Elle n’est pas chère, avec de nombreux coloris qui (très important) sont suivis d’une année sur l’autre. Et la commande en ligne fonctionne super-bien chez Bergère de France.


As-tu une anecdote sympa à propos de la création de ton livre ?

J’ai réinventé le Paris-Roubaix ! Mango a confié la relecture de mon livre et les diagrammes à Marie Pieroni, qui habite à côté de Roubaix. On a passé des heures au téléphone à fignoler le moindre détail. Du coup, nous sommes devenues copines sans jamais nous rencontrer pour de bon.

Et dans la vraie vie, quel est ton métier ? A-t-il un rapport avec le crochet ?
La création est ma « vraie vie » puisque j’ai la chance d’en vivre. Mes peintures et mes réalisations sont commercialisées par Le coin des créateurs. Je donne aussi des cours de peinture et de sculpture. Depuis une quinzaine d’années, mon Atelier terre de sienne accueille une centaine d’élèves par an (enfants et adultes). En tant qu’artiste, je dispose de plusieurs moyens d’expression. Le crochet en est un, mais je travaille aussi la peinture, le dessin, le papier mâché, la mosaïque, la sculpture…

Qu’est-ce qui t’inspire pour créer ?
Les circonstances et les objets du quotidien. À la base de chacune de mes créations, il y a toujours une histoire que je me suis racontée. L’inspiration me vient aussi chaque fois que j’aborde une nouvelle technique ou découvre une nouvelle matière.

Qu’est-ce qui t’agace dans la création ?
Je suis profondément agacée par les gens qui ne créditent pas les créations qu’ils mettent  sur internet, voire qui les copient. Non seulement c’est illégal, mais c’est irrespectueux ; c’est également oublier que les artistes ont eux aussi besoin de gagner leur vie.

Quel genre de fille est-tu ?
Je suis for-mi-da-ble ! Sérieusement, j’aime que la vie soit emplie de fantaisie, mais je suis très rigoureuse dans mon travail, toujours soucieuse de faire mieux.

Es-tu du matin ou du soir ?

Résolument du matin. Je me lève chaque jour à six heures. Là, je suis reposée, fraîche, pleine d’idées.
Es-tu plutôt solitaire ou plutôt « tribu » ? Solitaire. J’ai besoin d’être concentrée pour travailler, trouver des idées, développer ma créativité… Et puis mes Piou sont tellement turbulents qu’ils font fuir tous mes fiancés !

Cela dit, je suis très attachée à ma famille et j’adore rencontrer des gens, que ce soit tout simplement en papotant dans le bus ou lors des salons, des expositions, etc.

Et enfin, une trouvaille en matière de blog à nous révèler ?

http://leblogdecomydz.fr/

merci Isabelle :-)

et pssiiiiit:  Isabelle passe à la télé aujourd’hui mercredi dans l’émission « comment ça va bien », elle doit plus ou moins apprendre à Stéphane Bern à faire du crochet !

 

Vous aimerez peut-être aussi :

papillons au crochet !

12.06.2010 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

Il y a quelque mois, en vadrouille à Paris pas bien loin de Kiliwatch, Chris et moi étions tombée en arrêt devant des papillons encadrés dans une vitrine… et bêtement, nous les avions photographiés sans demander de qui, quoi où…

papillons au crochet

Et là à l’instant, je viens de les croiser ! Ils viennent ce ce site : Oeuf ! clic clic, il y a plein de jolies choses là bas :-)

Vous aimerez peut-être aussi :