bière

Hachis Parmentier

11.05.2012 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Vacances d’hiver + grandes tablées = chez nous plats mijotés et recyclage prévu pour préparer en 1 fois deux repas (et hop du temps de vacances en plus). Ce week end ça a donc donné Vendredi midi géante marmite de porc (quantitées doublées par rapport aux convives), cette fois à la bière clic pour la recette     et cuisson d’une double quantité de pommes de terres à chair farineuses et Samedi soir Hachis parmentier maison et salade verte.

Et vous savez quoi ? Il est resté du gratin !!! Du coup le repas suivant on en a fait des croquettes pour l’apéro : dans une poêle bien chaude, poser des ronds de gruyère rapé, laisser fondre, poser dessus 1 cuillère à soupe de hachis mélangé, laisser dorer, retourner sur un nouveau disque de gruyère fondu, laisser dorer à nouveau et recommencer. ça a l’air compliqué comme ça, mais en fait ce n’est rien du tout, on vous le dessine un de ces quatres.

recette AGA du hachis : cuire 1 bonne heure tout en haut du four du bas ou si vous êtes pressés et que les couches sont chaudes faire juste gratiner à mi hauteur du four du haut

Vous aimerez peut-être aussi :

porc à la bière

11.06.2008 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Vacances, Novembre, marches en familles, air vif (vent),  joues rouges et nez froid…

Alors retour de promenade avec l’idée d’un plat en cocotte qui mijote en attendant de réchauffer la troupe :

comme d’habitude, l’alcool s’évapore à la cuisson, c’est donc un plat familial (ou pas…) (nous on a fait tables séparées ce jour là, mais c’était pas à cause de l’alcool )

Vous aimerez peut-être aussi :

Carbonade flamande

04.09.2008 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

J’ai été faire un tour à Dunkerque récemment pour rendre visite à ma vieille grand mère pas très en forme en ce moment. J’étais ravie de retrouver cet endroit plein de souvenirs d’enfances et, comme souvent, ceux-ci sont liés en partie à la cuisine… j’ai donc aussi réapprovisionné mes papilles en gaufres fourrées, en welsh, en flétan fumé et …en carbonade.

Le carbonade c’est vraiment la cuisine comme on l’aime: tu colles tout dans une gamelle (investissement : 3 minutes) et tu pars au boulot, faire les magasins, jardiner, courrir… t’as le temps. Quand tu rentres 3 heures plus tard, une bonne odeur te rappelle soudain que tu es quelqu’un de formidable car en plus de toutes tes activités, tu as préparé un super bon dîner…

et ce n’est pas explicite sur ma recette mais :
Il faut fermer la cocotte bien sur !

C’est une recette que je prépare le midi pour le soir, je la cuits donc volontairement à petit feu. Si vous êtes un peu plus pressés: 2h à 180°, ça marche aussi.

En cas de panne de pain d’épice on peut remplacer par des speculoos ou rajouter une cuillère de miel, 1 c. à c. de maizena, 1/2 c. à c. de gingembre en poudre et une pincée de cannelle.

Vous aimerez peut-être aussi :

Poulet à la bière

11.30.2007 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

c’est ma belle soeur Veronique qui m’a donné cette recette il y a une bonne dizaine d’années, et à l’époque l’idée de cuisiner à la bière m’a semblée tellement incongrue qu’il m’a fallu encore 5 bonnes années  – et sentir la merveilleuse odeur de pain dans la cuisine d’une amie qui nous préparait ce plat – ( coucou anarpahube ) pour enfin me lancer et adopter ce plat que je prépare régulièrement maintenant

tiens j’ai oubliè les proportions… bon, en gros, autant de tranches de lard (assez fines) que de morceaux de poulet (du bon hein? sinon c’est sec ), pratiquement 1l de bière ( éventuellement on arrose à mi-cuisson ) et environ 200g de raisins voilà, du poivre et pas de sel…

et Grand chef, si tu le fais au saumon, tu nous racontes ?

Vous aimerez peut-être aussi :