cadeau

Manchette au crochet

12.14.2012 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

En ce moment, il y a une petite vague « bracelets manchettes » à laquelle nous ne sommes pas insensible…

On a déjà montré un bracelet manchette rassemblant des bracelets multi-techniques (perle, fils noués, cuir, ruban…). Voici maintenant une version simplifiée au crochet.

Assez rapide à réaliser, il demande peu d’expertise au crochet et moins de matériel de bijouterie que la version précédente… bref, c’est plus facile à faire.

Pour réaliser cette manchette il vous faut:

  • des fils de coton de couleurs assortis (ou pas)… ici comme on approche de Noël, j’ai choisi une variation de rouge.
  • dans l’idéal un fil lurex pour avoir une touche brillante parmi les fils
  • 2 mors d’environ 3 cm pour faire les extrémités de la manchette
  • Un fermoir de type « lobster »
  • un morceau de chaîne (facultatif)
  • un morceau de chaîne de strass
  • quelques clous à griffes

Une fois ces éléments rassemblés, il suffit de crocheter en mailles serrées des « rubans » au crochet (n°2,5 / 3) de 2, 3 ou 4 rangs de façon à avoir des largeurs différentes.

Sur les rubans les plus larges on accrochera les clous, et on pourra coudre la chaîne de strass (à l’aiguille à broder)

Sur un autre ruban, on pourra également coudre sur un côté la chaîne (avec un fil de coton double, éventuellement d’une couleur différente)

Ensuite on rassemble tous les rubans au crochet customisés dans l’un des mors, on ajoute une pointe de colle et on sert à la pince. Idem de l’autre côté.

On fini en fixant le fermoir. Et voilà!

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Pieuvre au crochet

12.05.2012 · Posted in BRICOLAGE, crochet, laine

Un cadeau qui a fait sensation chez nous pour les petits et même pour les plus grands:

la pieuvre au crochet!

pieuvre crochet

Réalisées en grosse laine, au crochet 9, en mailles serrées, elles sont rapides à faire (1h30 pour la tête, 10 à 15 minutes par « tentacule » et 20 minutes pour le fond).

Il faut donc réaliser une tête, 8 tentacules et un fond

Pour la tête, on procède un peu comme pour un bonnet:

On commence par le sommet: une chainette de 3 mailles, on repique dans la 1ère maille pour fermer la boucle. On travaille ensuite en escargot en tournant et en piquant dans les mailles du dessous.  Sur les 3 premiers rangs on fait 2 mailles serrées dans chaque maille « du dessous ».

Sur les 4 rangs suivants, on fait 2 mailles serrées dans la même  maille, et  sur les 3 mailles suivantes 1 maille dans chaque maille, puis à nouveau 2 mailles serrées dans la même maille…etc

Sur les 3 rangs suivants, on fait 2 mailles serrées dans la même  maille, et  sur les 10 mailles suivantes 1 maille dans chaque maille. puis à nouveau 2 mailles serrées dans la même maille…etc

Sur les 10 rangs suivants, un maille serrée dans chaque maille.

Sur les 5 derniers rangs on réduit d’une maille toutes les 12 mailles.

Pour les tentacules, le principe est le même:

On fait une chainette de 3 mailles, on repique dans la 1ère maille pour fermer la boucle. On travaille ensuite en escargot en tournant et en piquant dans les mailles du dessous.  Sur les 3 premiers rangs on fait 2 mailles serrées dans chaque maille « du dessous ».

Sur les 5  rangs suivants, un maille serrée dans chaque maille.

Sur les 7 derniers rangs on réduit d’une maille toutes les 20 mailles.

Pour le fond, on réalise un disque (dans une couleur contrastée par exemple: ici deux restes de pelotes associées pour faire un fil épais)

On fait une chainette de 3 mailles, on repique dans la 1ère maille pour fermer la boucle. On procède ensuite en escargot en tournant et en piquant dans les mailles du dessous.  Sur les 3 premiers rangs on fait 2 mailles serrées dans chaque maille « du dessous ».

Sur les 7 rangs suivants, on fait 2 mailles serrées dans la même  maille, et  sur les 3 mailles suivantes 1 maille dans chaque maille, puis à nouveau 2 mailles serrées dans la même maille…etc…

pieuvre au crochet - détail

Lorsque toutes les pièces sont réalisées, on rembourre la tête et les tentacules et on assemble avec une aiguille le fond et la tête.

Puis on coud les tentacules: placer la première, puis la seconde « en face ». Placer ensuite les 2 suivantes de façon perpendiculaire aux 2 premières et enfin les 4 dernières dans les 4 intervalles entre les 4 premières.

Enfin, on ajoute les yeux qui sont coupés dans du tissu. Il s’agit de 4 ronds collés à la colle à bois (ça fonctionne très, très bien)

et voilà!

Vous aimerez peut-être aussi :

Pot a crayon (recyclage)

09.12.2012 · Posted in BRICOLAGE, papier

Dans la lignée de la customisation des cahiers, et toujours dans le thème des bricolages de rentrée, un mini-projet pour fabriquer des pots à crayon.

Quelques boîtes de conserve vides et nettoyées, un peu de papier cadeau et un tube de colle en baton et zou… des pots à crayon tout neuf! On peut aussi ajouter des touches de masking tape si le papier est uni, c’est très mignon.

On peut très facilement confier l’atelier aux 8/12 ans qui chez moi étaient ravis du projet.

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Bracelets brésiliens, petit livre & technique

09.05.2012 · Posted in BRICOLAGE, laine, LECTURE

Pendant les vacances nous avons découvert et testé ce petit livre sur les bracelets brésiliens, car les friendship bracelets (leur autre nom) même s’ils reviennent en force depuis plus d’un an, on en a encore envie! Et parfois on ne se souvient plus comment faire les motifs un peu compliqués…

C’est un mini-carré Marabout au modique prix de 3,50 euros. Il peut devenir un joli cadeau utile pour ado et pré-ado et même pour les plus âgées (ma maman à réappris la technique grâce à ce livre). Les explications sont claires et efficaces, bref c’est aussi un bon fond de bibliothèque à s’offrir.

Et pour celles qui ne se souviennent plus de la technique ou qui n’ont pas encore appris, voici la base la plus simple, des rayures diagonales en 2 couleurs, le motif avec lequel il faut débuter.

A vous de jouer. Attention, c’est un peu addictif!

Vous aimerez peut-être aussi :

« So British » de Jamie Oliver

06.22.2012 · Posted in CUISINE, LECTURE

Clo et moi sommes fans depuis au moins 10 ans de Jamie Oliver, ce cuisinier anglais spontané qui ne se prend pas la tête et propose une cuisine familiale, inventive et sans chichis.

Pourquoi lui? Impossible à analyser complétement: Les premiers livres traduits n’étaient pas très bien écrits et un anglais qui nous donne des leçons de cuisine, c’est un peu bizarre quand même. Pourtant dans ces bouquins, toujours très bien illustrés tant en graphisme qu’en photo, il se dégage beaucoup de sincérité et de générosité. Et puis surtout, on se sent très proche de sa façon de cuisiner. Il ne cuisine pas pour épater, il n’est pas dans l’esbroufe, c’est de la cuisine plaisir, pour recevoir des copains, sur la table de la cuisine et passer un bon moment.

Et ça, ça ressemble beaucoup à ce que l’on pratique au quotidien.

On se sent proche de lui également sur les modes de cuisson, souvent mijotés ou au four, qui correspond bien à notre façon de faire.

L’autre intérêt de ses bouquins, c’est que les anglais intègrent plus simplement que nous les cuisines du monde et le côté fusion food est une source d’inspiration très sympa.

Je crois qu’à nous deux on a tous ses bouquins et quand il a proposé de nous envoyer son dernier ouvrage « So british » on a quasiment sauté de joie! Encore une fois l’ouvrage est généreux, bourré de photos et revisite simplement le cuisine britannique qu’on aime.

A nous les triffles, les bœufs mijotés, les brunchs, et les shortbreads!

 So British – Jamie Oliver – Hachette Éditions – 29,90 euros

Vous aimerez peut-être aussi :

beau cadeau fleuri

05.23.2012 · Posted in BRICOLAGE, papier

la fête des mères approche! (ceci est aussi un message personnel d’ailleurs!)

Je vous laisse le soin de trouver la carton adapté à votre maman (bon courage) mais pour que le paquet soit à la hauteur du présent voici une petite idée toute bête, réalisable par un enfant (disons à partir de 6/8 ans).

Il suffit, avec un pliage simple, de réaliser une série de fleurs de différentes tailles dans le même papier que celui du cadeau, ou dans un papier assorti, puis de les coller… un peu de masking tape éventuellement pour compléter le tableau, et zou, un cadeau tout beau!

(si chez moi les enfants font les fleurs et la déco, j’emballe le cadeau pour que paquet soit bien net, c’est plus joli)

Précisions :

  • vous l’avez compris je pense, mais je préfère préciser: on part de carrés de papier.
  • on rempli 3 fois de suite les 4 coins du carré vers le centre, en restant toujours sur le même côté. Puis on retourne le pliage, on repli les 4 coins, mais en ne les amenant pas au centre. On retourne à nouveau et là on « ouvre » délicatement les 3 couches de pétales. Bref, c’est facile.
  • pour coller les fleurs il suffit de rouler un morceau de scotch sur lui-même (qui devient en quelque sorte « double-face ») et de fixer la fleur avec ce scotch « double-face »
  • Le papier utilisé ici est un papier trouvé chez Casa (en mai 2012), 1,50 euros le rouleau de 2,5 mètres, 4 ou 5 motifs sympas en orange fluo ou rose fluo

Vous aimerez peut-être aussi :

Mon village!

05.02.2012 · Posted in BRICOLAGE, la vie de Tambouille, LECTURE, papier

Nous sommes heureuses de vous présenter le dernier livre de notre amie Delphine Doreau:

Mon village !

En fait de livre, c’est plutôt un super atelier bricolage testé chez nous sur une tribu mixte de 8 à 13 ans avec beaucoup de succès: PARFAIT pour occuper un enfant pour un week-end ou des petites vacances et pour créer un atelier pour une petite bande sur un après-midi.

L’ensemble du livre est très bien pensé. Il s’agit de créer tout un village en papier: maisons, commerces, famille pour chaque maison et bien sûr niches pour les animaux.

On pourrait craindre que ce soit très minutieux, pour enfants particulièrement patients et soigneux mais pas du tout. Comme les maisons sont prédécoupées et rainurées, il s’agit surtout de les assembler et de les coller ce qui est aisément à la portée des 6/12 ans. La multitude de petits détails, le fait que les impressions soient recto-verso et donc que les intérieures des maisons soient décorés rend la réalisation amusante et maintient l’intérêt au fil des maisons, l’histoire se crée en même temps que le village se monte. Même les plus grandes y ont vraiment trouvé leur compte.

 

 Bref, enthousiasme général chez nous!

Mon Village – Delphine Doreau – Editions Escabelle – 12, 90 euros

Vous aimerez peut-être aussi :

Les recettes de Tambouille en carnet

04.25.2012 · Posted in la vie de Tambouille, LECTURE

Comme certaines d’entre vous ont vu l’annonce sur le site Marabout « côté cuisine » et que la date approche, nous pouvons vous l’annoncer officiellement maintenant: une nouvelle version de Tambouille sort en librairie le 4 mai 2012!

Il s’agit d’une réédition de 80 recettes du bouquin d’origine (qui en comportait 120) sous forme d’un carnet à spirale-chevalet. Pas de rubriques cette fois, les recettes sont reparties de la façon suivante: les salées d’un côté,  les sucrées de l’autre.

Les lectrices assidues du blog, qui possèdent le bouquin d’origine (toujours en vente) resteront donc sur leur faim, mais le projet de notre éditeur, Marabout, est de toucher un public plus large, qui ne connait pas le blog. Cela explique également la couverture: un hamburger, et le titre : « 80 recettes, spécial Feignasses »!

Alors si vous êtes une feignasse, il est pour vous, au prix de 12,90 euros….

Vous aimerez peut-être aussi :

Crayons masking tape – 2

04.10.2012 · Posted in BRICOLAGE, papier

Envie de jouer avec du masking tape? d’occuper les enfants pendant les vacances? de préparer la fête des mères? de recycler vos crayons ikéa? Ce post est fait pour vous!

les photos parlent toutes seules mais en gros il vous faut:

  • une poignée de crayons de papier ou de couleur (moches)
  • du masking tape
  • des pompons
  • et/ou des plumes
  • et/ou des perles

 

Si vous utilisez des perles ou des pompons il vous faudra en plus de la colle (colle à bois si vous laissez les enfants faire tout seul, super glu sinon)

L’idée m’est venu en découvrant ce chouette petit e-magazine pour préparer une fête d’enfants au printemps. Magazine édité et trouvé par le blog Mikodesign (très très joli):

 

Et aussi d’autres crayons au making tape sur Tambouille ici (clic)
Vous aimerez peut-être aussi :

happy Valentine’s day !

02.14.2012 · Posted in BRICOLAGE, douceur, la vie de Tambouille, papier, sucré

A imprimer pour vous, une petite carte dans l’esprit St Valentin… juste un peu orienté Cup Cake ;-) Libre à vous d’y écrire votre déclaration d’amour, la liste de courses, une invitation à diner, votre recette de toping préféré ou tout simplement vous en servir de marque page…

Foin de la peur du ridicule, prenons exemple sur nos amis d’outre Manche, et sautons sur le pretexte de ce jour de Fevrier pour faire un signe amical à ceux qui nous sont chers ;-)       Big Hug !

Vous aimerez peut-être aussi :