cocotte

Hachis Parmentier

11.05.2012 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Vacances d’hiver + grandes tablées = chez nous plats mijotés et recyclage prévu pour préparer en 1 fois deux repas (et hop du temps de vacances en plus). Ce week end ça a donc donné Vendredi midi géante marmite de porc (quantitées doublées par rapport aux convives), cette fois à la bière clic pour la recette     et cuisson d’une double quantité de pommes de terres à chair farineuses et Samedi soir Hachis parmentier maison et salade verte.

Et vous savez quoi ? Il est resté du gratin !!! Du coup le repas suivant on en a fait des croquettes pour l’apéro : dans une poêle bien chaude, poser des ronds de gruyère rapé, laisser fondre, poser dessus 1 cuillère à soupe de hachis mélangé, laisser dorer, retourner sur un nouveau disque de gruyère fondu, laisser dorer à nouveau et recommencer. ça a l’air compliqué comme ça, mais en fait ce n’est rien du tout, on vous le dessine un de ces quatres.

recette AGA du hachis : cuire 1 bonne heure tout en haut du four du bas ou si vous êtes pressés et que les couches sont chaudes faire juste gratiner à mi hauteur du four du haut

Vous aimerez peut-être aussi :

Gigot épicé

01.20.2012 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Il y a une éternité, ah non, un an à peu près puisque c’était un peu avant Noël, nous avons reçu de l’une d’entre vous et par mail une super recette de lapin aux épices, testée joyeusement en duo (nous étions justement ensemble et avec nos troupes au complet, pour quelques jours de vacances) nous avons l’une et l’autre adopté (forcément un peu modifiée en fonction du jour et du placard) cette marinade qui fonctionne à Merveille pour toutes les viandes blanches.  Merci Elise !!!
Dernier essai en date, sur un gigôt… Une tuerie !

J’avais blanchis des pommes de terre (des charlottes) coupées en gros morceaux et terminé leur cuisson au four dans cette sauce. J’ai la chance d’avoir une cuisinière à plusieurs fours, le gigôt lui, attendant sagement dans l’étuve à 110°C.

recette AGA : Glisser le plat à rotir sur les crans du milieu/haut du four du bas et ensuite « abandonner » dans l’étuve

Vous aimerez peut-être aussi :

poulet de 6h

09.26.2011 · Posted in CUISINE, salé

Une nos « best-recette » est le gigot oublié, je me suis demandé ce que ça donnerait appliqué au poulet… Mon idée étant d’avoir du poulet froid -pas sec- d’avance au frigo.

Et bien c’est top !!! Moelleux, tendre, doré, parfumé… Décidément, vive les cuissons lentes !

 

Et pour notre unique AGA-lectrice, Recette AGA : 130°C c’est sur une grille dans le bas du four à patisser (en bas à droite)

pardon pour la mise en couleur plus que rudimentaire, je n’ai momentanément plus de tablette graphique, la colorisation au touch-pad c’est trop pénible je m’y remettrai quand j’aurai reçu mon nouveau stylet ;-)

Vous aimerez peut-être aussi :

pois cassés

11.08.2010 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Ma grand mère cuisinait des pois cassés, et j’ai toujours aimé cette presque purée mais je ne sais pas pourquoi elle les cuisinait pas kilo et on en avait pour la semaine…  J’ai un jour réalisé que ce n’était pas une obligation de cuisiner tout le paquet en une fois !!!

Prendre un verre (de la taille que l’on veut) comme unité de mesure.

La dernière fois, les pois ont eu du succès et c’était à peine suffisant pour la tablée ;-D

Vous aimerez peut-être aussi :

Boeuf bourguignon blanc façon chutney

02.12.2010 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Encore une marmite du matin, préparée avant de partir au boulot et qui cuira toute la journée, en prévision du dîner de ce soir.

Comme j’ai fait des bourguignons tout l’hiver  à tout le monde et que je ne sais plus, parmi les copains, qui en a déjà mangé (15 fois) ou pas, j’ai décidé de modifier un peu la recette…

L’inspiration du matin aidant, c’est devenu une sorte de marmite bourguignon-chutney.

Voilà à quoi cela ressemble avant d’enfourner.

Du boeuf pour bourguignon
un oignon émincé
2 pommes grises canada
une bouteille de vin blanc sec
des clous de girofle
beaucoup de gingembre en poudre et des petits morceaux de gingembre confit (si j’en avais eu, j’aurais mis du gingembre frais)
un peu de 4 épices
des grains de coriandre
et du sel.

ça va cuire environ 8heures à 120°C

Verdict ce soir!

Vous aimerez peut-être aussi :

Marmite du matin, suite…

02.08.2010 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Ce matin dans ma cuisinen alors qu’une gelée blanche recouvre le jardin.

Choux frisé, choux de Bruxelles, carottes, ail, saucisses fumées, saucisson à l’ail, rôtis de porc saumuré, laurier, thym et un grand verre de vin blanc.

Au four pour environ 3h à 120°C… ça serait prêt pour le déjeuner.

Et personne ne râle en voyant le chou, hein!

Vous aimerez peut-être aussi :

poule au pot

01.05.2010 · Posted in bikini, CUISINE, plat principal, salé

rien de tel pour resister au froid qu’une marmite qui mijote au coin du four et mine de rien, comme il ne faut pas plus de 10 min pour préparer les légumes et remplir la cocotte, la cuisson lente et douce, laisse le temps de faire des batailles de boules de neige ou du crochet au coin du feu. Comme dit Chris, vive les marmites du matin !

Dans une marmite qui va au four, faites un nid douillet avec des légumes du marchés lavés, vaguement épluchés et grossièrement coupés (en cette saison, en général c’est poireaux, petits navets, carottes, céléri boule). N’oubliez ni la gousse d’ail ni l’oignon, ajoutez 2 bouillons cubes pour saler et parfumer, du thym et du laurier si ils n’ont pas trop gelés. Posez la poule (ou le poulet, c’est très bon aussi bien-sûr) et recouvrez pratiquement d’eau. Portez à ébulition et enfournez à 150° (th 3 je crois) pour 5 heures minimum. Servez avec du riz, des pâtes ou une vraie purée, de la moutarde et du Chutney.

Vous aimerez peut-être aussi :

Marmites du matin

11.25.2009 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

Quand l’hiver arrive, mon plus grand plaisir c’est d’enchainer les plats mijotés.

La préparation prend quelques minutes et la cuisson fait tout le reste. Le matin vers 7h30, alors que les enfants prennent leur petit déj, je sors donc les marmites. Pas le temps ni le coeur de faire revenir quoi que ce soit: je range tout dans ma cocotte et zou au four.

Si nous rentrons déjeuner, j’allume directement le four et j’y entrepose la marmite jusqu’à notre retour. Si c’est un dîner, je programme généralement mon four…

En rentrant la maison sent bon, c’est prêt.

Les variantes sont infinies. Voici, à titre d’exemple, les 2 dernières marmites préparées:

Vous aimerez peut-être aussi :

légumes secs en potée

03.11.2009 · Posted in CUISINE, plat principal, salé

A la bio-coop j’ai complètement flashé sur ce mélange de légumes secs si colorés. Pas de panique, si ce genre d’article ne croise pas votre caddy, mélangez une poignée de lentilles de chaque couleur, une poignée de haricots rouges, une autre de blancs, une poignée de pois cassés… bref une de chaque légume secs que vous avez dans votre placard et hop pareil que chez le marchand ;-)

Et j’y pense, si on a vu vraiment large, avant la soupe, en salade avec des échalotes… ça nous donnerait bien une 3 ème utilisation… (pas le même jour tout ça, hein ?!)

Vous aimerez peut-être aussi :