crème de marron

Obsession aux marrons

12.12.2010 · Posted in CUISINE, dessert, sucré

Ce fut l’objet de négociations serrées, mais, miam, Clo m’a fait un dessert au marron ce week-end. En exclusivité pour Tambouille, voici le making-of de la confection de cette tuerie.

…et inutile de venir nous dire que c’est trop riche, hein!

Et le torchon incroyablement Nordique et Hivernal sur lequel ces photos sont prises est une création de Clo pour la dernière collection de Garnier-Thiebaut... (ben quoi ? j’ai bien le droit de frimer un peu… (Clo))

Vous aimerez peut-être aussi :

tuto pique épingles aux marrons

10.11.2010 · Posted in BRICOLAGE

Il y a quelques jours Christelle découvrait la page Facebook « fan de Clément Faugier » et depuis claironne partout sa fièreté de compter parmis les premières fans  de cette respectable maison, s’en est suivit un petit « délire » entre copines gourmandes

Il m’a donc semblé à propos de finaliser un petit tuto promis aux copines depuis belle lurette et plutôt de saison maintenant, tout mimi, tout facile en fait !

pique épingle chataigne

il faut juste vider les pots avant d’y ranger les épingles…

tuto pique épingles feutrine

tuton pique épingles feutrine fin

pique épingle feutrine

En attendant de trouver une idée pour recycler les tubes… je les vide consciencieusement. ;-D

vous nous montrez sur Facebook Tambouille si vous en faites ?

Et aussi un grand Merciiii pour tous ces commentaires super gentils sur notre 500 ème Post, on a adoré !

Vous aimerez peut-être aussi :

Yaourts aux marrons

04.27.2010 · Posted in CUISINE, dessert, sucré

crise de yaourts home-made par ici (hummm c’est si bon)

au passage, j’ai fait ceux aux spéculoos de Sophie (pour une fois j’ai exactement suivit la recette) c’est juste une pure tuerie (surtout après 24h de frigo) ! 3 couches aux textures et parfums légèrement différents se développent, le tout parfumé et goûteux… on est plus près d’un dessert élaboré que d’un yaourt de mamie -oui on a aussi ajouté une couche de spéculoos broyés façon topping

Vraiment je trouve que ça vaut le coup, les yaourts maison (clic pour la recette de base), on obtient facilement un goût et une texture de Yaourt de luxe (genre ceux qui sont vendus à la pièce ou par 2) pour bien peu de piécettes (surtout pour les parfums les plus simples )

et je ne fais même pas la comparaison entre Bio maison et Bio du SuperMachin … ;-D

edit de 18h je vous copie-colle le commentaire d’Esom pour toutes celles qui n’ont pas de Yaourtière (coucou copine Flo !) Pour celles qui n’ont pas de yaourtiére j’ai essayé avec mon cuit vapeur et ça marche pas mal! il faut mettre les yaourts dans le cuit vapeur aprés l’avoir fait chauffer à vide 10 mn.

Vous aimerez peut-être aussi :

Marron suisse Géant

10.01.2007 · Posted in CUISINE, dessert, sucré

Ahem, ce n’est plus un scoop pour grand monde: ce week-end c’était mon anniversaire. Comme je suis une chic fille, j’accepte même de cuisiner le jour de mon anniv’. Là où ça se corse c’est que je ne fais que mes plats préférés, et j’ai parfois des goûts bizarres (si c’est bon les huîtres chaudes, Clo!).

Donc comme support à bougies c’était marron suisse géant (le marron suisse c’est le truc que j’aime le mieux au monde, après le marron glacé)… et pour les malheureux qui n’aiment pas le marron, il y du rabe d’escargots.

Et pour les martiens qui ne connaissent pas les marrons suisse, c’est par là (clic!)

…Et si je démoule 24 marronsuisses de chez shoppi… dans mon cercle… ça va le faire aussi ? non ?        OK : si je fais ça, je peux faire le fond en Reims-Roses… OK

Heu, j’y crois moyennement à cette version feignasse-extrême, d’abord parceque c’est pas super économique, ensuite parce que ça ne va pas « se tenir ». Dans cette recette, comme il y a de la gélatine, tu peux couper et servir des parts im-pe-ccab’.
J’en profite pour ajouter que pour les gélatinophobes, on peut trés bien se passer de l’étape gélatine mais il faut alors abandonner la version gâteau et miser sur des verrines.

Petit complément… car je vois qu’il ya des amateurs(trices) :
Pour éviter les loupés, ma maman qui a essayé la recette conseillerait de mélanger le lait chaud à la gélatine avec la crème de marron puis d’ajouter (rapidement) chantilly et oeufs en neige.
ça marche aussi comme je l’ai dessiné mais il faut que le lait soit tiède (ni trop chaud pour ne pas faire retomber la chantilly, ni trop froid pour la gélatine ne commence pas à prendre… ce qui est arrivé à ma maman)
Et tant que j’y suis: cette recette donne le goût des marrons suisse, pour avoir exactement la consistance du marron suisse (à servir en ramequins donc, car on ne pourrait pas découper des parts) je conseille de diviser la quantité de gélatine par 2 (soit 3 feuilles)

Vous aimerez peut-être aussi :