Notre Livre

notre D-Day

06.05.2008 · Posted in la vie de Tambouille

comme vous le savez, hier était un jour très spécial pour nous deux…

Et en fait, dans la vraie vie, nous n’étions même pas ensemble ! mais vive le telephone et la Wi-Fi, niveau émotion, notre compte rendu est fidèle.

A ma connaissance, Chris n’a pas encore eu le temps d’aller le voir en vrai en rayon, moi Clo j’ai rodé au BHV (pas encore mis en rayon) et Marguerite s’est roulée par terre à la Fnac Paris rue de Rennes jusqu’à ce qu’un vendeur nous montre la pile (7)…  ça fait tout drole de lire son nom sur la couverture !

Je ne comprend pas, notre livre est noyé au milieu des nouveautés… pourquoi est qu’il n’est pas sur un piédestal juste devant l’entrée principale ??? (avec des héraults sur le trottoir pour informer les passants )

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 12)

06.02.2008 · Posted in la vie de Tambouille

Oula… figurez-vous que la date de sortie est avancée !!!  Et ce nouveau rebondissement n’était pas prévu… du coup, là, maintenant, on est un peu prise de court…

On avait pas fini de raconter notre making-of, et puis, on est pas prêtes, et puis, heu… c’est un peu tôt non?

Bref… là, tout à coup, on doute… et s’il ne plaisait pas, et si …

M’enfin, si vous voulez quand même voir à quoi il ressemble, il sera théoriquement dans vos librairies préférées dès ce mercredi 4 juin (nous on aime les librairies, c’est le meilleur endroit pour trouver des conseils et pour acheter des livres).

Si pour une raison très mystérieuse (Marabout est trés bien distribué en principe) votre libraire ne l’avait pas, il peut en commander (plein).

Il peut même se faire une idée du bouquin avant :

Présentation générale : clic ! Comment c’est beau dedans : clic!

et pour le repérer en rayon il faut chercher ça :

Edit complémentaire:

Alors, pour répondre à vos questions, renseignements pris, le livre sera bien diffusé dans tous les pays francophone : Suisse, Belgique, Canada

Il sera également disponible sur les sites de vente en ligne dès qu’il sera sorti (théoriquement à partir de demain… mais bon )

Et puis aussi: bien sur que non qu’on n’arrête pas le blog sous pretexte qu’on a fait un livre! Si vous croyez que vous allez vous débarrasser de nous comme ça!

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 10)

05.29.2008 · Posted in la vie de Tambouille

"Bon les filles on arrête de fignoler, il faudrait finaliser la couverture maintenant, le directeur artistique l’attend"

Car dans un bouquin, la couverture c’est tréééééééééééés important. Le titre aussi…. on ne vous raconte pas le nombre de titre que l’on a essayé pour finalement arriver à se dire, "et pourquoi pas Tambouille?"

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 9)

05.27.2008 · Posted in la vie de Tambouille

Dans tout bon scénario il y a les épisodes amusants, surprenants, joyeux… et des rebondissement dramatiques.

Nous avons donc eu le droit aussi à notre scène d’angoisse. Un matin, tôt, vers 2h, alors que l’on avait bossé toute la soirée pour mettre en commun nos pages. Tout a coup en voulant supprimer un vieux fichier, Clo a fait disparaitre toutes ses pages: la totalité du dossier Tambouille et accessoirement la moitié du bouquin…

Après des dizaines (des centaines?) d’heures de boulot ce fut un grand, grand, moment de stress surtout quand en vérifiant le disque de sauvegarde on s’est rendu compte qu’il était illisible.

"Chris, on a un problème…"

Heureusement 2 jours après, notre super pote Oliv’, la star des ordis, a réussi à tout récupérer et on a recommencé à respirer normalement. Il a sauvé le bouquin, nous n’aurions surement pas eu le courage de repartir à zéro. Merci Oliv!

J-15 !

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 8)

05.22.2008 · Posted in la vie de Tambouille

Parmi les trucs inattendus que l’on a découvert en réalisant notre bouquin, c’est que l‘on ne pouvait pas citer de marques (aïe!), en tout cas pas sans leurs accords.

Quand on est une star culinaire, on peut à la limite se permettre ce genre de caprice (ecrire "Nutella" dans un livre…) mais pour des débutantes comme nous pas question ! Le droit de la propriété est tel qu’il faudrait avoir l’accord expresse de chaque marque citée avant de l’inscrire dans un livre (dans un blog aussi en théorie)… quand à faire figurer une représentation du packaging autant ne pas y penser, c’est exclu.

Cela nous a obligé à faire pas mal de modifications car des marques on en avait citées à tous les coins de pages, on avait dessiné des pots de ceci et des bouteilles de cela.

Il y a des fois, ça a même été drôlement compliqué comme dans nos recettes aux Carambars ou aux Daims…

Comment vous diriez, vous, pour parler de Nutella, de Martini, ou de vache-qui-rit sans les citer, hein?

Chris, c’est quoi ce bricolage pour remplacer "Danette" par "Cremette"? ça ne va pas!!

Par contre ça c’est passé :

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 7)

05.20.2008 · Posted in la vie de Tambouille

Faire un livre… 
dis comme ça, ça à l’air facile : "là on mettra une recette comme ci, là une comme ça, et puis un motif comme ci…"

En vrai, quand il faut créer soi-même les pages, c’est un boulot énorme

On a eu tellement de boulot qu’on a même été tenté d’aller chercher un peu d’aide auprès de la main d’oeuvre disponible .

 

"Bon les enfants on accélère le rythme là, va falloir attaquer la mise en couleur de la page 123 si on veut tenir les délais"

"Emile ne dépasse pas s’il te plaît!"

"Octave appui plus sur ton rouge!"

"N’oubliez pas que le bouquin doit être prêt pour le 11 juin, des millions de lecteurs l’attendent dans le monde entier, il ne faut pas les décevoir!"

On est donc a J-23… héhéhé
 

Vous aimerez peut-être aussi :

Et si on faisait un livre (épisode 6)

05.17.2008 · Posted in la vie de Tambouille

On a eu beaucoup de chance, nos éditeurs nous ont laissé faire tout ce qu’on voulait… il nous ont laissé une paix royale et on a bossé à notre rythme.

Ils nous tellement laissé tranquille qu’à un moment on s’est même demandé s’ils ne nous avaient pas complétement oublié.

"C’est bon, Clo… ils se souviennent qu’on fait un livre avec eux, ils ont reçu nos pages, quand ils seront un peu moins débordés ils vont les regarder"

Car on a appris un truc important au cours de cette expérience:
un éditeur débordé c’est un pléonasme.

Vous aimerez peut-être aussi :